Cet article s’adresse aux sociétés à l’IS.

Vous avez touché deux fois un paiement et avez remboursé votre client du trop-perçu ? Vous avez ramené un outil qui ne convenait pas et avez été remboursé ? Cet article vous aide à y voir plus clair dans la marche à suivre 🤓


La catégorie dans laquelle vous classez les transactions n'est pas forcément liée à une entrée ou une sortie d'argent, mais plutôt à la nature de celles-ci.

L'indu ou trop perçu

Vous avez perçu un indu, c'est à dire qu'un client vous a réglé plus que ce qu'il n'aurait dû.
Lorsque son paiement arrive sur votre compte il est catégorisé (automatiquement par Indy ou bien manuellement par vous) en Vente de service 👌

Lorsque vous effectuerez le remboursement, il faudra donc également le catégoriser en Vente de service puisqu'il s'agira ici d'une baisse de recettes, ou recette négative.

De cette manière, les transactions vont venir s'annuler.

Il faut voir chaque catégorie comme un compte sur lequel on ajoute ou enlève de l'argent.

🔎 En cas de chèque impayé, le fonctionnement est le même.

Le remboursement de matériel

C'est le cas le plus fréquent : vous achetez du matériel, ce dernier ne convient pas et vous vous le faites rembourser.

Par exemple :

L'achat d'un téléphone à 499€ ira dans la catégorie Matériel et outillage. Si ce dernier ne convient pas et que vous vous le faites rembourser, il faudra donc catégoriser les +499€ en... Matériel et outillage 😃

Le remboursement partiel d'une dépense

Et si le remboursement ne concerne qu'une partie de la transaction au débit ?

Et bien c'est le même principe que cité précédemment !

Reprenons le cas de l'achat du téléphone à 499 euros et imaginons que, suite à une offre promotionnelle, le vendeur vous rembourse 50 euros de cet achat. Ce remboursement sera également à catégoriser en Matériel et outillage


🔎 Ce qu'il faut retenir : Lorsqu'une transaction vient en compenser une autre, il faut la catégoriser de la même manière que la dépense initiale !

Une exception pour la TVA 😅

Si les impôts vous remboursent une partie de l'impôt sur les bénéfices payé pour l'exercice antérieur, la transaction est bien à catégoriser en Impôt sur les bénéfices (jusque là tout va bien).

En revanche, si vous percevez de la part des impôts le remboursement d'un crédit de TVA, c'est la catégorie Remboursement de TVA qu'il faudra choisir.

Pour toutes questions supplémentaires, n'hésitez pas à revenir vers nous via le live-chat en bas à droite 🤓

À très vite ! ☀️

Avez-vous trouvé votre réponse?